Maîtriser la qualité de l'air intérieur - Organiser le contrôle dans les bâtiments d'habitation et recevant du public

Code Formation: 40053

| Ajouter aux favoris

Compétence principale visée

Mettre en œuvre les bonnes actions de contrôle de la qualité de l'air intérieur et les solutions correctives en cas de pollution

Objectifs pédagogiques

  • Identifier les principaux polluants, les normes et les valeurs réglementaires de la qualité de l'air intérieur
  • Établir le diagnostic et mesurer les polluants
  • Gérer la maîtrise de la qualité de l'air
  •  Maîtriser la qualité de l’air aux abords du bâtiment 
  •  Assurer une bonne qualité de l’air intérieur tout au long de la vie du bâtiment

Public

  • Responsables hygiène et sécurité, exploitation, maintenance
  • Ingénieurs et techniques de bureaux d’études
  • Facility Managers

Prérequis

  • Connaissances de base sur la gestion technique des bâtiments et en particulier les impacts sanitaires

 

Faire le point sur les polluants et les enjeux de la QAI

 

Identifier les principaux polluants et leurs conséquences

  • Radon, plomb, amiante, monoxyde de carbone, COV, particules, biocontaminants… : les caractéristiques des principaux polluants
  • Identifier les risques sanitaires associés
  • Connaître les normes et valeurs guides à respecter pour chacun des polluants
  • Faire le point sur le plan national santé environnement

Les différentes sources d'information et le rôle de l'Observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur (OQAI)

 

Réaliser le diagnostic et mesurer les polluants

 

Reconnaître une mauvaise QAI : les symptômes directs et indirects Audit et mesure des polluants

  • Le contexte et les différents types d'interventions
  • Rechercher les sources éventuelles de pollution selon les normes AFNOR (XP X43- 401, XP X43-407, XP X43-403)
  • Mesurer en temps réel les paramètres indicatifs de la qualité de l'air : taux de CO et

CO2 , température et humidité, concentration globale en COV...

  • Effectuer des mesures complémentaires sur les principaux polluants classés

prioritaires par l'OQAI : aldéhydes, COV, particules…

  • Comparer les résultats aux différentes Valeurs Toxicologiques de Référence (VTR) disponibles, ou à tout autre référentiel disponible
  • Étude de cas : enquête sur la qualité de l'air dans les logements, les bureaux, les crèches, les écoles et les bâtiments performants en énergie.

 

Maîtriser la QAI

 

Recenser les sources de contamination

 

Matériaux, produits et pratiques à privilégier

  • Matériaux et produits de construction : identifier les produits sources de pollution, reconnaître les éléments de caractérisation, connaître les sources de données et les outils de normalisation, identifier les apports de la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE® )...
  • Les produits de consommation courante : reconnaître les produits sources au travers de leurs composés et de leurs impacts, connaître la réglementation en vigueur et les solutions pour limiter les expositions

 

Assurer une bonne ventilation des locaux

  • Le rôle de la ventilation et les principales anomalies sur les installations
  • Connaître la réglementation applicable
  • Identifier les paramètres clés pour garantir une ventilation de qualité et optimiser le taux de renouvellement de l'air
  • Combiner un bon renouvellement de l'air intérieur et la maîtrise de l'énergie
  • Comparer les différents systèmes disponibles et les solutions en devenir Étude de cas : analyse effectuée à partir des problématiques apportées par les participants

 

Recourir aux systèmes d'épuration d'air

  • Les polluants visés par cette solution
  • Les principales solutions techniques disponibles et émergentes et leurs performances
  • Recourir au label IntAirieur : les apports d'un nouveau référentiel pour les logements neufs
La transposition des acquis en situation professionnelle est facilitée par la réalisation d'études de cas. Les animateurs illustrent leurs propos d'exemples rencontrés sur le terrain.
Fiche d'évaluation en fin de session de formation